Relier l’esprit et le coeur

Arachides, lait, gluten, fruits à coque, mollusques, soja… La liste s’allonge chaque année.

Dix fois plus d’enfants et même d’adultes sont allergiques à un ou plusieurs aliments qu’il y a 50 ans.

Alors pourquoi réagissons-nous si fort ? Comment notre corps en est-il venu à dresser toutes ces barrières et pour quel ennemi ? L’allergie serait, aux dires des professionnels, signe d’un désordre de la planète mais aussi d’une guerre interne à nos organismes, tous deux étroitement liés. Rappelons ici quelques raisons.

Trop d’hygiène dans nos vies ? La chasse (utile !) aux maladies infectieuses aurait aujourd’hui un injuste revers : avoir affaibli nos microbiotes et éliminé aussi les « bons » microbes qui, dans l’air ou sur la terre, éduquent notre immunité.

Trop de pesticides et de pollution dans la nature ? L’appauvrissement de la biodiversité avec, conjointement, des pollens plus agressifs et des engrais plus intrusifs perturberait nos hormones. Trop d’alimentation industrielle ? L’abandon du produit simple, l’abus d’additifs mais aussi de certaines protéines végétales pour enrichir nos aliments « transformés » seraient source de réactivité pour nos estomacs fragilisés. Alors, que faire ? Mieux soigner, bien sûr ! Mais non sans identifier les causes et distinguer les enjeux : l’allergie grave (3 % des adultes), l’intolérance sévère (de 0,3 à 1 % de la population) ou l’inconfort digestif (pour presque tous !) ; les vrais tests, la juste désensibilisation et la bonne éducation thérapeutique ; la part du digestif et du psychosomatique ; le besoin de soulagement immédiat des symptômes mais aussi de compréhension globale de ce qui se joue dans nos corps.

C’est cette vision intégrale, holistique, que nous proposons depuis un an (bon anniversaire à vous, chers lecteurs !) dans ce magazine à nul autre pareil. Relier les maux du corps aux clairvoyances de l’esprit et aux émotions du cœur ; les bienfaits des thérapeutiques à l’écologie protectrice de la planète ; le sens de la vie à l’attention à l’autre ; s’adresser aux femmes (et aussi aux hommes !) qui prennent soin d’eux-mêmes, tout en s’ouvrant aux cultures du monde, c’est ce que nous vous proposons depuis 7 numéros. En complémentarité plus qu’en opposition, en douceur plus qu’en revendication, et toujours en favorisant la beauté de l’image et du geste. Ce besoin de reliance et de sens – vous êtes déjà plusieurs milliers à nous l’écrire –, vous le retrouvez dans notre magazine. Sens & santé vous aide à vous ressourcer et à vous motiver…

Soyez, au nom de notre petite équipe, tous remerciés de votre enthousiasme !

Elisabeth Marshall
Rédactrice en chef

Abonnez-vous dès 5,50€ sans engagement
Recevez le magazine Sens & santé